· 

Le Beaujolais Nouveau : Qu'est-ce donc au juste ?

Verre de Beaujolais Nouveau

Tous les ans depuis 1985, au troisième jeudi de novembre a lieu la sortie, que dis-je, la Fête du Beaujolais Nouveau.

En 2021, cette sortie aura donc lieu le 18 novembre en France; et pas moins de 110 pays dans le monde auront l’occasion de goûter aux premières bouteilles de vin du millésime 2021.

 

Le Beaujolais Nouveau, une tradition vieille de 70 ans !

Le terme Beaujolais Nouveau est apparu dès 1951 suite à la parution d’un arrêté stipulant que les vins d’appellation d’origine contrôlée ne peuvent pas être commercialisés avant le 15 décembre de l’année de la récolte. 

Des syndicats viticoles se sont plaints de cet arrêté et ont milité pour que cette date soit avancée. Ils ont été entendus dès la fin d’année 1951 avec la possibilité de sortir des vins dès le mois de novembre.

En 1967 la date a été fixée au 15 novembre.

Mais c’est bien depuis 1985 que la sortie du Beaujolais Nouveau a lieu le 3ème jeudi de novembre (le 15 novembre tombait parfois sur un WE, ou trop près du 11 novembre, jour férié). 

Pourquoi parle t'on d'un Beaujolais “Nouveau” ? 

C’est encore une fois historique. Lorsqu’en 1951, la commercialisation de ce vin fut accordée aux vignerons, il fallut le distinguer du beaujolais “classique” qui se commercialisait (et se commercialise toujours)  après le 15 décembre de l’année des vendanges. 

Ces vins peuvent être produits sur toute la région Beaujolaise sous appellations beaujolais et beaujolais-village soit près de 16 000 hectares de vignes plantées sur une zone de 55 kilomètres de long (entre Mâcon et l’Arbresle). Près d’un tiers des vins produits dans la région sont des Beaujolais Nouveau.

Qu’est-ce que le Beaujolais Nouveau ?

Le Beaujolais Nouveau est par définition un vin primeur (vin commercialisé l’année de sa récolte), qui ne reste en cuve que quelques jours et, est donc embouteillé seulement 1,5 à 2 mois après les vendanges.

Ce vin est issu du cépage Gamay (prédominant dans la région du Beaujolais), un raisin qui donne des vins peu tanniques, fruités et acidulés. La particularité du Beaujolais Nouveau vient de sa vinification car on procède à une macération carbonique consistant à placer les grappes de raisins non foulées ni éraflées dans une cuve avec du dioxyde de carbone. C’est lors de cette macération que certaines années, on détectait des arômes de banane !!

Pourquoi ce vin est-il (a-t-il été) critiqué par certains ?

Quand on discute un peu autour de soi, on se rend compte que les consommateurs de vin n’aiment pas le Beaujolais. En creusant un peu, on découvre que ces mêmes personnes confondent les notions de “Région Beaujolaise” et “Beaujolais Nouveau”.

Au sein de la région, il est produit 12 appellations d’origine contrôlée parmi lesquelles figurent Morgon, Brouilly, Moulin-à-Vent ou encore Chiroubles et les vins issus de ces appellations sont pour certains tout à fait remarquables. Le Beaujolais Nouveau vous l’aurez compris n’est pas une appellation ; comme indiqué plus haut, il est produit sur les appellations Beaujolais et Beaujolais-villages. 

 

Les critiques se veulent de plusieurs ordres :

  • Vu le prix, il est forcément imbuvable” : En effet, on trouve des bouteilles dès 3€ dans les commerces mais c’est aussi parce que ce vin ne nécessite pas d’être beaucoup travaillé, assemblé, vieilli en cuve !
  • Au vu de l’engouement, les vignerons préfèrent la quantité à la qualité” : Pas loin de 50% de la production de Beaujolais Nouveau part à l’export, les japonais en raffolent (par ailleurs, ils le dégustent avant les français grâce au décalage horaire entre nos deux pays). Il est vrai qu’à une époque, la qualité des vins laissait à désirer (on se souvient de ce goût de banane) mais les mentalités changent et ce qui était vrai autrefois ne l’est plus aujourd'hui.
  • Ce vin ne se garde pas, il tourne rapidement au vinaigre” : Encore une fois, il est question ici d’un vin primeur, à boire jeune. Il ne tournera pas au vinaigre dans l’année qui suivra on vous rassure, mais force est de constater qu’il ne tiendra pas dans le temps comme certains crus voisins de Moulin-à-Vent pouvant se garder 10 ans.

Et pourquoi est-il tant apprécié par d'autres ?

C’est encore une occasion de faire la fête” vous diront la plupart ! Effectivement, cette fête du Beaujolais Nouveau est devenue très marketing, on se regroupe dans les bars ou chez les amis pour déguster une planche de charcuterie/fromages avec une bouteille de vin. On recherche donc la convivialité dans un mois de novembre où l’automne s’est bien installé, où l’on est déjà passé à l’heure d’hiver et où l’on commence à s'impatienter de voir arriver les congés de Noël !

Outre le succès en France, cette fête a rapidement pris de l’ampleur à l’étranger comme au Japon, aux Etats-Unis ou encore au Royaume-Uni qui sont les principaux importateurs de ce vin.

Fiche technique du Beaujolais Nouveau

Région Beaujolais
Appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages
Sortie Le 3ème jeudi du mois de novembre
Caractéristiques Vin fruité, léger, frais
Accords Charcuterie, andouillette, huîtres aux échalottes, boudin blanc
Garde À boire dans l'année
Prix À partir de 3€ à 5€ la bouteille en grande surface (plutôt à partir de 15€ dans les bars).           

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Antoinette (jeudi, 18 novembre 2021 14:17)

    Bravo pour le résumé sur le Beaujolais. Cela m'a ouvert des horizons.
    J'espère qu'il y en aura d'autres, sur de nouveaux vins. Merci pour celui-là.