Vin : tableau des millésimes de 2003 à 2020

Cave à vin avec bouteilles millésimées

Ce nouveau millésime 2021, comment est-il ?

 

Nous parlions l'année dernière lors des Primeurs 2020 d'une trilogie exceptionnelle de grands millésimes (2018, 2019 et 2020). C'est donc avec beaucoup d'intérêt que nous attendions ce millésime 2021

Au vu des événements climatiques (période de gel très virulente, pluie et sécheresse) et de la ténacité du mildiou le millésime 2021 a rapidement inquiété les amateurs de vins. Cependant, un travail remarquable a été réalisé par les vignerons dans les domaines pour sauver les récoltes : braseros, feux de paille, éoliennes, hélicoptères, toutes les techniques ont été utilisé.

 

Le résultat est sans appel : cela n'a pas suffit à préserver les bourgeons, les volumes sont donc bien moins importants que les années précédentes : 37,5 millions d'hectolitres produit sur ce millésime 2021 soit 20% de moins qu'en 2020 mais un peu plus qu'en 2017 (36,8 millions). Mais le millésime 2021 n'est pas pour autant si catastrophique qu'attendu !

 

Le millésime 2021 restera dans les esprit par la période de gel : 

Ce millésime a en effet connu la période de gel la plus virulente depuis l'année 1991. Les nuits des 6, 7 et 8 avril 2021,  le thermomètre est descendu par endroit à -9°C, ce qui a provoqué des dégâts très importants : plus d'un tiers de la production viticole française a été perdue. Cette vague de froid a touché toutes les régions, du Val de Loire au Bordelais, sans épargner la Bourgogne.

En conclusion, grâce aux techniques des vignerons, ce millésime 2021 obtient de faibles quantités certes, mais il reste un bon millésime, mieux noté que 2017 par exemple ! Comparons 2021 à 2020 :

Millésime 2021 Millésime 2020
  •  Château Smith Haut Lafitte 2021 (Pessac-Léognan) : 93-95 Parker
  • Château Angélus 2021 (Saint-Emilion) : 97-98 BD
  • Château Margaux 2021 (Margaux) : 95-97+ Parker
  • Château l'Eglise-Clinet 2021 (Pomerol) : 93-96 Parker
  • Château Pontet-Canet 2021 (Pauillac) : 91-93 Parker
  • Château Calon-Ségur 2021 (Saint-Estèphe) : 95 BD
  • Château Smith Haut Lafitte 2020 (Pessac-Léognan) : 98-100 Parker
  • Château Angélus 2020 (Saint-Emilion) : 98-100 BD
  • Château Margaux 2020 (Margaux) : 97-99 Parker
  • Château l'Eglise-Clinet 2020 (Pomerol) : 97-99 Parker
  • Château Pontet-Canet 2020 (Pauillac) : 96-98+ Parker
  • Château Calon-Ségur 2020 (Saint-Estèphe) : 96-97 BD

Le tableau des millésimes des vins français

Tableau des millésimes français de 2003 à 2020

Les millésimes de vins

Par millésime, il faut entendre l'année des vendanges du vin et non sa sortie sur le marché qui se fait au mieux l'année suivante si ce n'est pas 1 à 2 ans après pour les grands crus classés.

 

Chaque année est réalisé un classement de la qualité des vins de l'année passée : le millésime. Ce classement est différent de ceux réalisés par les grands critiques œnologues comme Robert Parker (notation de 50 à 100 points), Bettane & Desseauve et autres Wine Decider mais en est inspiré.

Voici donc le classement des millésimes de toutes les régions françaises depuis l'année 2013 afin de vous aider lors de l'achat de vos bouteilles de vin. Vins rouge et vins blanc mais aussi vins liquoreux et Champagnes. 

 

De manière général, il n'y a, depuis quelques années, plus beaucoup de mauvaises années (excepté 2013) car les vignerons arrivent à "sauver" leurs vins malgré les orages, gels et autres éléments perturbateurs.

Sur les 17 dernières années, il faut retenir que  4 millésimes sont clairement sortis du lot et ce sur la quasi totalité des régions françaises : 2005, 2009 et 2015 : achetez ces millésimes les yeux fermés donc. Le quatrième est le dernier en date : 2019. Ce millésime est très particulier car en plus d'être excellent, il est peu cher. C'est le moment d'investir dans de bonnes bouteilles de vin.