Les meilleurs accords mets et vins

Qu'il est difficile lors d'un dîner d'associer le plat principal ou le fromage avec un vin qui soit tout juste équilibré. Un vin pas trop léger pour ne pas que ses arômes soit étouffés, mais un vin pas trop puissant non plus pour ne pas altérer le goût du plat. 

 

Il existe également des clichés qui doivent être abolis :

  • Non le foie gras ne se déguste pas uniquement avec un vin moelleux
  • Non la raclette ne s'accompagne pas uniquement d'un vin blanc
  • Non le poisson ne se goûte pas exclusivement avec un vin blanc sec

L'important finalement c'est de tester des combinaisons lors de vos dîner (ou tester ces combinaisons avant votre dîner pour prévoir le coup tout de même). Il n'y a aucun accord unique, il y a plusieurs accords parfaits.

Les conseils pour proposer les meilleurs accords

Lorsque l'on propose un vin pour accompagner un plat, que ce soit une entrée, un plat principal, un fromage ou un dessert, il est très important de trouver un équilibre. L'équilibre est trouvé lorsque le vin n'écrase pas le goût du plat (car trop tannique ou trop sucré) et quand le plat n'efface pas les arômes du vin (car le plat est trop épicé par exemple).

 

Il est également important de :

  • Ne pas penser qu'un accord géographique est obligatoire. La raclette ne se boit pas automatiquement avec une roussette de Savoie. Ce plat se déguste également avec des vins rouges du Beaujolais ou de la Vallée du Rhône.
  • Oublier les accords systématiques de couleurs : un vin blanc à l'apéritif, sur des fruits de mer ou du poisson ou un vin très tannique sur une viande rouge.
  • Faire attention aux accords pour les desserts : on met souvent des vins sucrés au dessert mais parfois il vaut mieux y associer des vins rouges.