La vodka : spiritueux le plus consommé au monde

Avec 18% de la consommation de spiritueux dans la monde, la vodka est indéniablement l'alcool le plus bu sur notre planète. Rien qu'en Russie, on dénombre plus de 1 000 distilleries de cet alcool fort; ses habitants sont sans surprise les plus gros consommateurs de vodka avec, en moyenne, une consommation de 20L par an et par personne (cela fait tout de même plus d'une demi-bouteille par semaine).

Les origines et la fabrication de la vodka

Originaire de Russie, ce spiritueux à base de céréales (maïs, orge, seigle, blé) et d'autres matières premières est apparu au XVe siècle.  Mais ce n'est qu'au XXe siècle qu'elle dépasse les frontières russes pour s'établir sur les tables de consommateurs européens au départ puis sur la totalité (ou presque) du globe. 

En langue slave, le mot vodka signifie "petite eau" (on comprend mieux pourquoi les pays de l'est la boive comme du petit lait).

  • C'est en utilisant l'amidon que produit les matières premières, en les broyant et en ajoutant de l'eau que s'effectue la première étape de fabrication de la vodka.
  • Vient ensuite une phase de distillation réalisée en continu dans un alambic à colonnes. Plus cette opération est répétée (jusqu'à 8 fois), plus le niveau d'alcool sera élevé.
  • La troisième phase consiste à filtrer ce mélange pour le rendre neutre, et à le laisser reposer quelque temps avant de le mettre en bouteille

 

Les types de vodkas

Il existe évidemment un tas de manipulations qui font varier le goût des vodkas (c'est la même chose sur la plupart des alcools en fin de compte). Tout cela dans le but de varier les plaisirs, d’atteindre une clientèle plus large ou pour une utilisation particulière de l'alcool.

3 grands types de vodka se distinguent : 

La vodka blanche

Déclinée elle même en trois types (vodka standard, vodka premium et vodka extra-premium), c'est la vodka d'origine, allant de l'entrée de gamme (standard) jusqu'à une élaboration grâce à des produits nobles et un processus plus complexe de fabrication. On retrouve dans cette catégorie les vodkas comme : Absolut Vodka, Belvédère, Eristoff, Grey Goose ou encore la Vodka de chez Plantarium Spiritueux (qui sont toutes les deux des vodkas françaises).

La vodka aromatisée

On ajoute un arôme à la vodka traditionnelle afin qu'il soit prédominant et modifie sensiblement le goût de cet alcool fort. Cette technique a pour but de toucher une clientèle peu friande de cet alcool, le rendant plus sucré, moins fort (en apparence). Beaucoup de marques se sont lancées sur ce marché et on retrouve entre autre : Smirnoff Ice, Absolut Mango, Zoladkowa Gorzka (que je conseille) ou encore la Zubrowska.

La vodka infusée

Plus naturelle que la vodka aromatisée, la vodka infusée peut-être réalisée à la maison en laissant infuser un arôme au sein de la bouteille.

L'utilisation de la vodka

La plupart des puristes vous diront qu'elle se boit sèche et surtout très froide. Beaucoup par ailleurs la conserve dans leur congélateur (ce que je recommande en effet). Mais certains ne peuvent pas imaginer une seconde boire plus d'un shooter de vodka de cette manière; il faut donc l'allonger. 

 

Sans s'éterniser sur les traditionnelles vodkas orange, vodka jus de pomme ou autres vodkas aux bonbons (schroumpfs, dragibus, fraises tagada...), il est possible (et parfois recommander) de déguster sa vodka dans un cocktail comme :

  • Le Planta' on the Beach
  • Le Sex on the Beach
  • Le Blue Lagoon
  • Le Cosmopolitan