Le Coronavirus ou l'excuse pour consommer plus d'alcool !

l'alcool et le coronavirus

Depuis le début de cette épidémie de Coronavirus qui touche toute la planète, nous recevons des tonnes de chaines par mail, des tonnes de photos humoristiques par SMS, des GIF animés, des vidéos ou bien encore des vidéos sur nos groupes Whats App.

En premier lieu nous recevons des photos ou montages sur cette mesure prise par le gouvernement certes farfelue mais indispensable : le télétravail avec des enfants à la maison.

 

Mais nous en recevons beaucoup également à propos de l'augmentation de notre consommation d'alcool depuis que nous sommes confinés, assignés à résidence avec un coffre à alcool ou une cave à vins à quelques mètres de notre bureau. En effet, c'est tentant, très tentant même d'aller se servir un petit verre de whisky en fin de matinée ou de décapsuler une bière à 18h. Qu'en est-il vraiment ?

Et sur la Petite Goutte, comment se porte l'audience ?

La semaine dernière vous avez été beaucoup moins nombreux à vous rendre sur le site de la Petite Goutte, mais cette semaine, il repart à la hausse. Vous êtes de nouveau à la recherche d'information sur les alcools forts et sur le vin. Bonne visite à tous.

Le Coronavirus et l'alcool

Voici une brève sélection de ce que l'on peut recevoir. Certaines sont en effet dotées de beaucoup d'humour... ou de réalité

Certaines marques ont donc profité de cette période peu réjouissante pour nous faire sourire à l'image du Gorafi ou de Fussoir. D'autres enseignes commerciales ont tenté d'enrayer les drastiques baisses d'affluence en magasin grâce à un peu d'humour (qui n'a pas fait l'unanimité par ailleurs).

La consommation d'alcool depuis le début du Covid-19

Et oui, ce n'est pas qu'une rumeur, la consommation d'alcool est bien en augmentation depuis le début de cette crise humanitaire et plus particulièrement depuis le début du confinement datant du 17 mars à midi.

En effet, comme l'ensemble des bars, restaurants et discothèques (lieux plutôt propices à la consommation d'alcool) ont été fermés, un nouveau concept à vu le jour : les apéros en visio conférence. On parle donc de Whatsapéro, Skypéro ou encore de Facetime apéro (appli de visio sous iOS).

En Italie, les voisins se regroupent sur les balcons pour trinquer à distance.

 

Quand, il y a encore 10 jours, on se s'autorisait pas à boire un verre d'alcool au déjeuner et là où on ne prenait pas de verre tous les jours, il en est tout autrement aujourd'hui. C'est aussi selon certains un moyen de décompresser car cette période est évidemment anxiogène pour les indépendants, pour les parents d'enfants en bas âge ou encore pour ceux qui doivent travailler deux fois plus qu'auparavant (personnel médical, livreurs, salariés de magasins alimentaires etc.)

 

Élément plus grave : pour les personnes alcooliques, c'est une tentation de plus que d'avoir des bouteilles à proximité. Il est conseillé à ces personnes de consulter par téléphone des services d'aides.

Et pour finir, voici un tweet qui m'a bien amusé :

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    alano (lundi, 17 août 2020 12:46)

    c'est l'une des causes pas la cause et pour l'homme tout est bon pour boire un cou comme créé toutes conneries spécialement faite par notre espèce nous humain et cette grippe n'est pas plus dangereuse qu'une autre juste a créé une psychose pour ne plus respirer et toute psychose n'est que par l'homme dans une certaines mentalité plus que malsaine pour ne pas dire d'une mentalité plus qu'hypocrite et surtout bien humaines qui se veux avoir un cerveau intelligent tout en créant des psychoses pour se renflouer les poches sur la santé des autres tout en détruisant aussi d'autre espèce que la notre ( a méditer ) a bon entendeur